Patrimoine de la fondation en Suisse

Patrimoine des fondations en Suisse - Le paysage des fondations suisses dispose d'un patrimoine cumulé d'environ 100 milliards de francs suisses. Grâce à nos années d'activité dans le domaine des fondations, nous avons accumulé au fil des ans des chiffres sur la fortune des différentes fondations. Environ 80% des fondations disposent d'un patrimoine inférieur ou égal à CHF 5 millions. Ainsi, 20% des fondations disposent d'un capital plus élevé. Les 20% se rapportent aux fondations disposant d'un patrimoine propre, appelées "fondations donatrices". La part des fondations donatrices est d'environ 7500. 1500 fondations donatrices ont donc une fortune supérieure à 5 millions de francs. Nous gérons depuis quelques années diverses listes dans ce domaine, qui ont été établies notamment avec l'aide de gestionnaires de fortune. La liste des 250 ou 750 fondations les plus fortunées, que l'on peut se procurer chez nous, est très appréciée. Si vous souhaitez connaître toutes les fondations donatrices, vous pouvez obtenir un extrait actualisé quotidiennement des quelque 7500 fondations donatrices. Cliquez ici pour accéder aux listes.

Les 5500 autres fondations d'utilité publique qui ne sont pas des fondations donatrices sont appelées fondations opérationnelles. En règle générale, les fondations opérationnelles ne disposent pas d'un patrimoine important. Les dépenses courantes sont financées par des mesures de dons continues. Les fondations donatrices peuvent au contraire se financer avec leur propre fortune. Si l'on s'intéresse aux chiffres clés concernant le patrimoine des différentes fondations, il convient de se concentrer sur les fondations donatrices.

Quelle est la fondation la plus riche de Suisse ? Quelles sont les fondations les plus riches ?

La fondation la plus fortunée de Suisse est la Jacobs Foundation. Avec quelques milliards de francs de fortune, elle est en tête des fondations donatrices de Suisse. La fortune est notamment disponible sous forme de participation à des entreprises. D'autres très grandes fondations sont par exemple la fondation de soutien de l'entreprise Rolex SA, l'Aga Khan Foundation ou la fondation IKEA. De nombreuses fondations de soutien vivent également de subventions régulières de la part des fondateurs. Les meilleurs exemples sont la Fondation Roger Federer ou différentes fondations d'entreprise. Ces fondations sont généralement dotées d'un faible capital et vivent des subventions annuelles de la personne physique ou morale qui se trouve derrière elles. La fondation Jana et Milan Jelinek, déjà liquidée, a été dissoute parce que le généreux donateur qui se trouvait derrière est décédé. En conséquence, ces fondations ne sont généralement pas totalement autonomes, car elles restent dépendantes du donateur.

Capital minimal d'une fondation - Quel doit être le capital d'une fondation ?

Pour créer une fondation en Suisse, il faut disposer d'un capital minimum de CHF 50,000. Il est recommandé de créer la fondation avec le capital minimum afin de maintenir les frais de fondation (par exemple frais d'authentification/de notaire) à un niveau bas. Le capital de la fondation peut ensuite être alimenté, par exemple par un don annuel du fondateur. En règle générale, le fondateur donne une partie de son patrimoine, voire la totalité, à la fondation à son décès. C'est pourquoi de nombreuses fondations sont dotées d'un capital moins important du vivant des fondateurs qu'après leur décès.

Lors de la création d'une fondation, il vaut la peine de faire appel à un expert. Les optimisations fiscales peuvent ainsi être maximisées. Il faut également s'assurer qu'aucun problème financier ne survienne du vivant du fondateur. En effet, l'argent ne peut pas être retiré de la fondation.

Aujourd'hui, la devise est qu'il ne faut créer une fondation indépendante que si elle peut atteindre un capital de plus de 5 millions de francs. Dans le cas contraire, il est difficile de réaliser quelque chose avec le capital, car les rendements sans risque sont également beaucoup plus faibles auparavant. Pour les petits montants, il est recommandé d'opter pour une fondation faîtière ou collective. Dans une fondation faîtière, les frais administratifs par franc sont beaucoup plus bas. Il est ainsi possible de faire plus avec son propre argent. De nombreuses fondations faîtières proposent d'ouvrir un fonds propre au sein de la fondation. Il est donc possible de définir son propre objectif d'attribution. La Fondation des Fondateurs est un exemple de fondation faîtière.

Rapport sur les fondations de Swissfoundations

L'association faîtière des fondations donatrices suisses Swissfoundations publie chaque année le rapport sur les fondations. On y trouve quelques chiffres clés sur la fortune totale des fondations en Suisse. Cliquez ici pour consulter le rapport sur les fondations 2019.